Trois petites notes de musique…

  En ces jours de « Grand Confinement » il n’en faudra peut-être pas beaucoup plus pour nous évader…Et puisqu’il nous faut « couniller » à la maison, ressortons sans complexe les vieux 45 ou 33 tours qui font voyager!

Comme dit l’ami Voulzy  » on a tous dans le coeur »…une chanson-souvenir. La mienne c’est « l’été indien » de Joe Dassin. Dès que je l’entends, je revis l’été 75, la mer, le soleil et les rigolades  avec Canou et les copains.

Pas très original tout ça…et pourtant des petites pépites de bonheur qui brillent toujours, après toutes ces années !

Mes cartes postales sonores

Voyage en train : Le belle époque des « Micheline »

Voyage en bateau : pour les îles de rêve…

Puisque vous partez en voyage
Puisque nous nous quittons ce soir
Mon cœur fait son apprentissage
Je veux sourire avec courage
Vous avez posé vos bagages
Marche avant, côté du couloir
Et pour les grands signaux d’usage
J’ai préparé mon grand mouchoir
Dans un instant le train démarre
Je resterai seul sur le quai…

Paroles: Jean Nohain; Musique: Mireille

interprètes: Mireille et jean Sablon -1935

Mon petit grain de sel:

Quelles paroles succulentes,  surannées et éternelles. Par ailleurs, il m’a fallut  ré-écouter plusieurs fois le texte (par J Dutronc et F Hardy, notamment) pour convenir que j’entendais bien, dans le dernier couplet: « l’enfoiré », à propos du contrôleur : fabuleuse époque où l’on pouvait  proférer des « noms d’oiseau » sans se faire voler  dans les plumes…

Emmenez-moi
Au bout de la terre
Emmenez-moi
Au pays des merveilles
Il me semble que la misère
Serait moins pénible au soleil
Emmenez-moi
Au bout de la Terre
Emmenez-moi
Au pays des merveilles

 

 

Paroles: Charles Aznavour, Musique: G. Garvarentz-1967

Prenant la route qui mène
A mes rêves d’enfants
Sur des îles lointaines
Où rien n’est important
Que de vivre
Où les filles alanguies
Vous ravissent le coeur
En tressant m’a-t-on dit
De ces colliers de fleurs
Qui enivrent…

Mon petit grain de sel:

Pour ma part, et sans vouloir jouer les rabat-joie, je ne suis pas convaincue que les choses aillent forcément mieux « au soleil »  ou  » à l’autre bout de la terre », mais bon, ça fait tout de même une bien jolie chanson.

Voyage à pied ou… quand on levait le pouce joyeusement ?!

C’est un beau roman, c’est une belle histoire
C’est une romance d’aujourd’hui
Il rentrait chez lui, là-haut vers le brouillard
Elle descendait dans le Midi, le Midi
Ils se sont trouvés au bord du chemin
Sur l’autoroute des vacances
C’était sans doute un jour de chance
Ils avaient le ciel à portée de main
Un cadeau de la providence
Alors pourquoi penser au lendemain.

Paroles: Pierre Delanoë ; Musique: Michel Fugain- 1972

Mon petit grain de sel:

Z’étaient mignons dans les années 70 tous ces petits jeunes au bord de la route. Une fois, porte d’Orléans, avec Bernard, on en a vu un qui tenait le panneau « Katmandou ». Hélas on allait pas aussi loin, mais ça nous est parfois arrivé de prendre quelques stoppeurs pour un petit bout de route…

Voyage en avion : au bout de l’hiver

Et en  attendant: Bons baisers de Ginette !

Je reviendrai à Montréal
Dans un grd Bœing bleu de mer
J’ai besoin de revoir l’hiver
Et ses aurores boréales

J’ai besoin de cette lumière
Descendue droit du Labrador
Et qui fait neiger sur l’hiver
Des roses bleues, des roses d’or

Dans le silence de l’hiver
Je veux revoir ce lac étrange
Entre le crystal et le verre
Où viennent se poser des anges

Musique et paroles: Robert Charlebois-1976.

Mon petit grain de sel:

Ouh là là ! Ca à l’air tellement beau: « j’aimerais venir à Montréal…. »

Voyage en voiture : et voir la vie en bleue…

Faire une virée à deux
Tous les deux sur les chemins
Dans ton automobile
Tous les deux on sera bien
Et dans le ciel il y aura des étoiles
Et du soleil quand on mettra les voiles

E va la nave va la douce vie
On s´en ira toute la vie danser le calypso en Italie
Et boire allegretto ma non troppo
Du campari quand Pari est à l´eau

Auteurs, compositeurs : Catherine Dirand, Benoit Carré (Lilicub) – 1995

Mon petit grain de sel:

J’aime beaucoup les duos en chanson . Il me semble que ça donne à ces dernières, un petit  coté spontané et naturel d’une grande fraicheur. Il y en avait beaucoup dans les années 70 à 90. Et à présent ? Peut-être encore, mais je ne les connais pas…

 

Une petite dernière pour la route ?

J’aimerais tant voir Syracuse
L’île de Pâques et Kairouan
Et les grands oiseaux qui s’amusent
A glisser l’aile sous le vent
Voir les jardins de Babylone
Et le palais du Grand Lama
Rêver des amants de Vérone
Au sommet du Fouzi Yama

                                            Paroles: Bernard Dimey; musique: Henri Salvador- 1962

Allez, à vous à présent de pousser la chansonnette et

                                                                                                                Bons baisers de Ginette !

2 Commentaires

  1. Lenou

    Faire une virée à deux ! Je l’avais apprise par coeur 🤣 Pour ma part en ce moment j’écoute l’émouvante « papa loves mambo » de Perry Como 💚💃🕺

    Réponse
    • Ginette

      Coucou Lenou,tu as bien raison de continuer de voyager en chansons…
      je suis allée faire un petit tour sur ton blog: sympa tout plein!
      J’y retourne très prochainement pour un ou deux commentaires:
      à bientôt, donc et bonne continuation

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *