Le Vercors à l’affiche

  Novembre dernier, alors que les hirondelles sont parties depuis un moment, nous  (avec l’amie Paulette) avons fait une petite escapade au « gîte du Clos » chez Angélique Doucet. Au programme, découverte de la vie de la ferme  chez celle qui inspira le film ci-dessus nommé. Dans le  décor de rêve du Vercors, Mathilde Seigner et Michel Serrault  se chamaillent joyeusement  durant 1 heure et demi… Comédrame (ou dramédie) de 2001, à voir et à revoir. On y découvre « Sandrine » et  » Adrien », deux personnages que tout oppose et qui sauront malgré tout s’apprivoiser …

Mes cartes postales virtuelles

Un sympathique cabotin 

Oups, oublié de demander à Angélique la race de ce tit mouton ! Amis des bergers, si vous  pouvez nous dire….

Je sais par contre qu’il existe une légende concernant les moutons à lunettes; ainsi…

…Au moment de la création, Le « Très Haut » -qui prévoit toujours tout- aurait songé à dessiner des lunettes de soleil aux moutons des Causses, ou autres lieux de grande réverbération. Ainsi plus de conjonctivites: elle est pas belle la vie?!

 

Romance pour une porte

Les zanimos de la ferme

Et oui: des coeurs, encore des coeurs… je ne me lasse pas !

« J’ai le coeur en bois
Qui s’enracine dans ta terre
Pour y puiser l’eau de tes mystères, tes mystères,
J’ai le coeur en bois
Mais pour te prendre
J’ai le coeur en bois
Tendre »

Yves Duteil

Chez Angélique, c’est un peu l’arche de Noé : il y a « Ficelle » le chat, « Tic et Toc » (ou Tac ?) les lapins angora, « Trompette » le cochon chinois, mais également des chèvres, des poules, des canards, des moutons, des chevaux, des chiens,  des abeilles, etc, etc.

Mille excuses, je ne me suis pas informée du prénom de chacun… il vous faudra venir sur place pour compléter la liste !

 

 

Des tracteurs et des femmes

Et voilà Angélique en pleine action ! Elle a beaucoup à faire. Bientôt pour nous, temps de se quitter. Un métier passion décliné au féminin: voilà qui n’est pas pour me déplaire ! La place de la femme à la campagne a beaucoup évolué : « de mon temps… »

J’ai même entendu dire que certaines jolies filles des champs participent à un calendrier glamour afin de faire évoluer les mentalités : RV en « papotages » pour approfondir tout ça.

Et en  attendant: Bons baisers de Ginette !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *