Je trouve plutôt rigolotes et sympathiques toutes ces jolies jeunes filles « de la campagne », et vous ?

Après les rugbymen et les pompiers, à leur tour de poser pour un calendrier glamour « Belles des prés ».
Parait qu’elles veulent dépoussiérer les poncifs concernant le monde de l’agriculture et  revisiter l’image de la femme dans ce secteur. Bravo les filles, il semblerait que votre calendrier ne prenne pas trop la poussière !

Bien sûr, il y a quelques années, on avait  eu « Belle des champs » et »Martine à la ferme », qui semblaient aller dans ce sens. Mais pour autant  les clichés sur la femme rurale avaient la vie dure.

Heureusement, aujourd’hui, tout est différent et nos jeunes agricultrices prennent gaillardement les choses en main ! Fières d’être paysannes et droites dans leurs bottes, elle parviennent même à rendre  ridicules les talons aiguille !

Lorsque j’ai récemment rendu visite à Angélique Doucet qui tient un gîte-ferme pédagogique dans le Vercors, j’ai tout de suite compris qu’une page était définitivement tournée.

 En 1997, après avoir quitté  sans remords un poste de secrétaire de direction, à Grenoble ; la belle néo-rurale se métamorphose en bergère enthousiaste.  Elle exerce aujourd’hui son métier-passion à la ferme du Clos. Son histoire a inspiré le film  » Une hirondelle a fait le printemps » sorti en 2001.

Dans ce dernier film, il y 20 ans, Mathilde Seigner campait une jeune citadine  déterminée à  s’installer à la campagne.

Lorsque j’était jeune, le monde du travail était une conquête des femmes  » de la ville  » . Les femmes des champs, elles, travaillaient déjà rudement ! Leur  bataille actuelle me semble plutôt être un droit à la  l’auto-détermination,  à la coquetterie et à la distraction.

Espérons que la tendance se confirme et que nos campagnes deviennent toujours plus joyeuses !

LA MORALE DE L’HISTOIRE c’est qu’il vaut mieux séduire que sévir.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *