Cuisine maison: le retour

Ca y est , on va pouvoir bouger et rencontrer les amis ! :  c’est le début…de la fin du «  Grand Confinement ». Par conséquent,  si l’on est logique, c’est également le début du « Petit Déconfinement ».En gros, durant cette période, on a le droit de voir  ses copains et sa famille mais pas encore de les inviter au resto. Un peu plus tard, suivra sans doute  le « Grand Déconfinement » ; mais ça c’est une autre affaire….

 

En attendant à nos casseroles ! Car il faut bien le reconnaître , 2 mois de confisage intégral nous a permis de visiter, revisiter et même re-revisiter quelques recettes. D’ailleurs, la pénurie récurrente de farine en rayon,  prête à penser que les brigades «  patisserie » furent  légions, durant cette « drôle de guerre ». Sûr, les disciples d’Escoffier n’ont plus qu’à bien se tenir !

C’ est donc dans ce contexte  particulier de « Grand Retour à la Gastronomie Française », qu’il me fut fort obligeamment permis de goûter des mets d’exception, en un lieu non moins…exceptionnel. C’est de cette expérience qu’il sera ici question.

 

« Au resto du chat qui miaule »

Chez Jacqueline

 

 Ainsi, l’invitation  de rêve que je souhaite évoquer pour vous, me fut offerte au Puy-en-Velay, en Haute-Loire, chez ma copine Jacqueline, que je n’avais pas vue depuis…de longs mois.

Je tiens ici à préciser  que j’avais respecté scrupuleusement (non, mais !) la distance de 100 km à vol de chouette plus ou moins bien empaillée.

Pour l’occasion mon amie avait mis «  les petits plats dans les grands » (rarement trouvé une expression plus niaise et convenue que celle-là. Pas vous ! ?) Disons alors « Jacqueline, du coup, s’était vraiment surpassée !».

jacqueline en cuisine

Excusez-nous du peu…

Le Perche- l'Angenardière

A moment unique, menu de circonstance ; jugez plutôt :

-En entrée, une terrine de sanglier.

-En plat principal, des escalopes de dinde à la crème et riz pilaf.

-Du fromage à volonté.

-Et enfin, « Le » dessert : La tarte au citron maison (sans cerise dessus…)

Le tout, bien sûr, arrosé de Pineau et de petit vin de Loire (Pays d’origine de mon amie)

Chat c’est de l’aide !

 

Comme vous pouvez donc en juger, Jacqueline est une dame qui sait recevoir. Par le passé, elle exerça dans le domaine de la restauration. Le coup de main est toujours là et le plaisir intact.

Cependant, pour être la cheffe incontestée des lieux, il faut tout de même dire que mon amie n’œuvre  pas tout à fait  seule derrière les fourneaux.

Lili la chatte (qui miaule) se montre une précieuse assistante et le prélavage des plats est sa grande spécialité. Je trouve que l’on parle peu ou très mal du petit personnel en cuisine…

 

 

 

 

 

 

Même pas privées de dessert !

Port Leucate
les Pyrénées carte postale

Egalement peu avare… en conseils, notre charmante hôtesse nous livre sa recette de la tarte au citron. Braves gens à vos plumes car voici ici enfin révélé le secret d’une merveille aux agrumes :

Ingrédients :

-200 g de pâte brisée (achetée ou réalisée maison)

-230 g de sucre semoule

-200 g de fromage blanc en faisselle

-3 oeufs

-60 g de beurre + 20 g pour le plat

-4 citrons lavés

-40 g de noix de coco râpée

Réalisation de la tarte

 

  • Beurrez le moule à tarte, étendez la pâte et mettez le tout au frais pendant 30 minutes.
  • Prélevez le zeste de 3 citrons avec l’économe ;  pressez ces derniers et filtrez le jus. Hachez  finement les zestes et taillez le dernier citron en rondelles.
  • Plongez les rondelles de citron dans une casserole d’eau froide et portez à ébullition ; faites bouillir une minute ; égoutez- les et remettez-les dans la casserole avec 50 g de sucre semoule. Recouvrez le tout d’eau froide, laissez cuire à feu doux jusqu’à évaporation totale de l’eau. Réservez.
  • Allumez le four thermostat 6 (env. 180 degrés). Battez les deux oeufs avec le jaune du troisième œuf puis ajoutez le reste du sucre semoule et les zestes hachés. Incorporez le beurre fondu et la noix de coco, le fromage blanc et le jus de citron ; mélangez bien et versez sur le fond de la tarte.
  • Mettez au four pendant 40 minutes ; retirez du four ; attendez 5 minutes pour laisser refroidir et décorez avec les rondelles de citron.
  • Régalez-vous !

Une silver surfeuse

Enfin- et ainsi que votre sagacité notoire vous aura permis de l’observer- non contente d’être une grande cuisinière-  Jacqueline est également une véritable « digital senior » ; pas encore une « geek » mais ça en prend bien le chemin…

Ecoutez plutôt  ce qu’elle pense des nouvelles technologies :

« Ah mon ordi…nateur ! Cette machine qui ne fait pas ce que JE VEUX et que je ne peux pas maîtriser à ma guise…Mais s’il  a des fils bien connectés, moi aussi, et depuis bien plus longtemps. Na ! »

NDLR : Mais tout à fait, Jacqueline, manquerait plus que ce soit les ordis qui aient le dernier mot !

Jacqueline et son ordi

« Bon, c’est sûr, mes connexions ont vieilli…mais je vais y arriver ;  j’y crois ! Je suis bien passée de la bouteille d’encre et de la plume « Sergent Major » au Bic! » Une vraie invention ça ! D’ailleurs même les hommes ça les a barbés : leurs coupe-choux sont devenus Bic et électriques. Peut-être même que ça les a trop barbés, qu’ils sont maintenant tout « embarbés ». Mais Bic a encore un petit avenir devant lui…

NDLR : oui, nous vous confirmons, l’entreprise BIC a très bien rebondi. Du stylo au briquet en passant par le parfum (avec cependant moins de bonheur) M Marcel BICH et ses descendants gardent un succès durable sur des produits qui le sont un peu moins…undecided

logo BIC

« Bref, tout ça pour dire que si je prenais plutôt mon BIC pour écrire  quelques bafouilles aux uns et aux autres, je perdrais moins de temps ! Je  serais dans mon  fauteuil à écouter et regarder des musiciens…sur ma tablette ; et celle-là  elle me va mieux ! Donc, je garde la certitude (!!!) qu’un jour l’ ordinateur n’ aura  plus de secret pour moi ….et mes progrès seront visibles. »

NDLR : si je puis me permettre d’en rajouter une couche, je préciserai que moi aussi j’ai une tablette. Coté ordi c’est Mumu qui s’y colle…

Enfin, petite astuce pour les récalcitrants du mulot (je dis ça, je dis rien) : vous pouvez dicter votre texte via le micro intégré de l’appareil et c’est ce dernier qui bosse pour vous ! Elle est pas belle la vie ?!

Allez ! Vive le surf sur la toile sans risque de se casser une patte; merci à Jacqueline pour sa  super invitation et ….

                                   Bons Baisers de Ginette !

                             

Jacqueline et sa tablette